Un environnement intact

Notre charte environnementale

Nos principes

La charte environnementale de Danone décrit nos principes écologiques et comment nous les mettons en œuvre. La production et la transformation de notre principale matière première, le lait, consomme beaucoup d’énergie et de ressources. Afin de limiter autant que possible cette consommation ainsi que ses effets sur l’environnement, il faut d’une part des innovations techniques, mais également le soutien sans faille de nos collaborateurs. Nous y impliquons en outre très étroitement nos partenaires et nos fournisseurs en les incitant à adopter une attitude consciente et respectueuse de la nature, de l’énergie et des ressources matérielles.

content_image_11

Le lait en tant que matière première

Le lait est la base de nos produits
En Allemagne, Danone s’approvisionne principalement en lait auprès des producteurs installés dans les environs de nos laiteries et avec lesquels nous avons des relations contractuelles de longue durée.

Le transport du lait est ainsi aussi court que possible et dans le même temps cela encourage l’agriculture régionale. Nous accordons une grande importance à la qualité, mais également au caractère durable du lait transformé. Dès 1997, le groupe Danone a développé son propre programme de gestion de la qualité au niveau des produits laitiers, il a été introduit en Allemagne dès 1999 dans toutes les entreprises de transformation du lait. Le «programme DQSE» (Danone Qualité, Sécurité et Environnement) comprend différents critères portant sur les thèmes de la qualité du lait, de la production, de l’élevage, de la production de végétaux et de l’alimentation que tous nos fournisseurs se sont engagés à respecter.

La réduction des émissions de CO2 dans les usines


La fabrication de produits laitiers frais présente également un potentiel d’économie des réductions de CO2. Au niveau de la production, il se situe p. ex. dans la consommation de l’énergie électrique et thermique, dans les pertes de matières premières et dans les matériaux d’emballage lors du processus de fabrication.


Centrale de cogénération

Le site d’Ochsenfurt gère depuis décembre 2009 sa propre centrale de cogénération qui produit de l’électricité, de la vapeur et de l’eau chaude à partir de gaz naturel. Cette installation permet de produire sur place à la fois de l’énergie et de la vapeur. Il y a ainsi moins de perte d’énergie due aux longues canalisations de transport. Nous récupérons la chaleur émise par la centrale pour les processus de chauffage. Ainsi, nous économisons encore de l’énergie.

Réfrigérer avec notre propre nappe phréatique

Les produits laitiers frais s’altèrent facilement et doivent être constamment réfrigérés pendant le processus de fabrication et lors du stockage. Dans la laiterie d’Ochsenfurt, nous utilisons l’eau de notre nappe phréatique, fournie par notre fontaine, pour une partie de la réfrigération. En utilisant ces ressources naturelles, nous utilisons beaucoup moins d’eau glacée, dont la fabrication demande beaucoup d’énergie et l’emploi d’ammoniaque comme fluide réfrigérant.

Un emballage en matières premières renouvelables

Outre la réduction continue du poids des emballages, nous nous engageons également pour des possibilités de conditionnement alternatives, composées notamment de matières premières végétales et donc renouvelables.

Un exemple en est le gobelet de yogourt en PLA pour ACTIVIA qui est actuellement fabriqué à partir de maïs. Nous avons procédé à cette modification d’emballage en étroit partenariat avec le WWF.